Président de la République de Lituanie
Activités du Président L’institution présidentielle La famille du Président Lituanie


Artūras Paulauskas
Artras Paulauskas

Artūras Paulauskas est né le 23 août 1953 à Vilnius.

En 1971, il a terminé l'école secondaire N°2 de Šiauliai et est entré à la Faculté de droit de l'Université de Vilnius. Il a obtenu un diplôme de juriste en 1976.

Entre 1976 et 1979, il a travaillé comme juge d'instruction au Parquet de la région de Kaišiadorys, comme adjoint du procureur au Parquet de la région de Kaišiadorys en 1979–1982, puis comme procureur de la région de Varėna entre 1982 et 1987.

En 1987, il a été nommé adjoint du Procureur général de Lituanie.

Entre 1990 et 1995, il a travaillé comme Procureur général de la République de Lituanie, puis comme adjoint du Procureur général de la République de Lituanie entre 1995 et 1997. Il a exercé comme avocat entre 1997 et 2000.

Il a été candidat aux élections présidentielles en 1997.

Il a élu Président du Seimas le 19 octobre 2000 lors de la première réunion du Seimas de la République de Lituanie pour la législature 2000–2004.

Il a été candidat aux élections présidentielles en 2002.

Du 6 avril 2004 au 12 juillet 2004, il a rempli les fonctions de Président de la République de Lituanie par intérim.

Lors du Congrès fondateur de la nouvelle Union (socio-libéraux) du 25 avril 1998, il a été élu Président de cette union, il est aussi membre du Conseil de la Nouvelle Union. Lors du 3e Congrès de la Nouvelle Union du 9 février 2002, il a été réélu Président de cette union.

Il est marié et sa femme s'appelle Jolanta. Il a quatre enfants : deux fils d'un premier mariage, Andrius et Vilius, ainsi qu'un fils Arnas et une fille Aistė d'un second mariage.

Il connaît le russe et l'anglais.

Il aime la littérature et le sport.

Il a été élu au IXe Seimas sur la liste "Du travail pour la Lituanie" de la coalition A. Brazauskas et A. Paulauskas.

© 2006-2009 Chancellerie du Président de la République de Lituanie | Contacts | Merci de nous informer sur les inexactitudes