Président de la République de Lituanie
Activités du Président L’institution présidentielle La famille du Président Lituanie


Histoire

Présidents de la République de Lituanie:

  • 04.04.1919–19.06.1920 Antanas Smetona
  • 21.12.1922–07.06.1926 Aleksandras Stulginskis
  • 07.06.1926–19.12.1926 Kazys Grinius
  • 19.12.1926–15.06.1940 Antanas Smetona
  • 16.02.1949–26.11.1954 Le 12 mars 2009 Jonas Žemaitis a été reconnu par le Parlement de la République de Lituanie en tant que chef d’Etat lituanien, ayant lutté contre l’occupation soviétique. Il a occupé les fonctions du Président de la République (Déclaration du Parlement de la République de Lituanie concernant la reconnaissance de Jonas Žemaitis en tant que chef d’Etat lituanien, Journal officiel du 19-03-2009, No 30-1166)
  • 25.02.1993–25.02.1998 Algirdas Mykolas Brazauskas
  • 26.02.1998–25.02.2003 Valdas Adamkus
  • 26.02.2003–06.04.2004 Rolandas Paksas
  • 06.04.2004–12.07.2004 Artūras Paulauskas président par intérim
  • 12.07.2004–jusqu’à aujourd’hui Valdas Adamkus

Le 16 février 1918, le Conseil de la Lituanie déclare à Vilnius l’indépendance de la Lituanie. Par la suite, cette institution fut appelée le Conseil de l’Etat et à partir de la fin de l’année 1918, elle commence à diriger la Lituanie, ayant regagné son indépendance. Le 4 avril 1919, le Conseil de l’Etat crée l’institution présidentielle et élit Antanas Smetona premier Président de la Lituanie.

Le 15 mai 1920, l’Assemblée constituante déclare la Lituanie République démocratique.

Le 10 juin 1920 une Constitution provisoire est promulguée, elle prévoit l’élection du Président de la République par le Parlement. Jusqu’à ce que le Président soit élu, le Président du Parlement assure ses fonctions.

Le 1er août 1922, la Constitution est votée et les premières élections législatives sont annoncées. Le 13 novembre de la même année, le Premier Parlement élit Aleksandras Stulginskis Président de la République de Lituanie.

Lors des élections pour le Deuxième Parlement en 1923, A. Stulginskis est de nouveau élu à la fonction de chef de l’Etat.

Le 7 juin 1926, le Troisième Parlement de la République de Lituanie élit Kazys Grinius Président. La majorité à gauche du Troisième Parlement, formée des nationalistes paysans et des sociaux-démocrates et leur gouvernement, appliquent des réformes libérales. La censure fut abolie, les salaires des prêtres furent réduits, la loi d’amnestie fut adoptée, mais dans le même temps la réduction envisagée des effectifs de l’armée auraient trop affecté les intérêts de nombreux officiers.

Les nationalistes et les partis chrétiens profitèrent de l’insatisfaction de ces derniers et forts de leur soutien, ils forcèrent K.Grinius à démissionner le 17 décembre 1926. Sans tarder, Antanas Smetona est élu Président de la République pour la deuxième fois le 19 décembre.

La Lituanie est alors dirigée de manière autoritaire. Soutenu par l’alliance des nationalistes et ayant reçu de leur part le titre de Chef de la Nation, il resta au pouvoir pendant 14 ans.

En 1940, avec l’occupation de la Lituanie par l’Union soviétique, l’institution présidentielle est supprimée.

Une fois l’indépendance retrouvée se tient le 25 octobre 1992 le premier tour des élections législatives pour le Parlement de la République de Lituanie. Parallèlement se déroule un référendum constitutionnel. La Constitution est adoptée, elle prévoit le rétablissement de l’institution présidentielle représentée par le chef de l’Etat.

Le parti démocratique du travail remporte les élections. Son président, Algirdas Mykolas Brazauskas, est élu président du parlement et le même jour, en vertu de l’article 89 de la Constitution, il assume les fonctions présidentielles par intérim jusqu’à la tenue d’élections présidentielles.

Le 25 janvier 1993 débute en Lituanie la toute première campagne électorale pour les élections présidentielles du pays. Elle durera jusqu’au 14 février. Ce jour-là, 2 019 015 citoyens se rendent dans les circonscriptions électorales. 1 212 075 ou 60,03% des électeurs ont donné leur voix  à A. Brazauskas.

A la fin de son mandat de 5 ans, A. Brazauskas déclare ne pas souhaiter briguer un second mandat présidentiel.

Lors d’élections générales le 5 janvier 1998, Valdas Adamkus est élu cinquième Président de la République. Il prend ses fonctions le 26 février 1998. Le Président de la République Valdas Adamkus fait de l‘idée de la modernisation rapide du pays son cheval de bataille et soutient de manière constante sa mise en oeuvre. 

En 2002, Valdas Adamkus  brigue un second mandat présidentiel. Cependant, il est battu au second tour par Rolandas Paksas qui est investi Président de la République le 26 février 2003.

En 2004, le Parlement de la République de Lituanie démet le Président Rolandas Paksas de ses fonctions pour violation de serment. Artūras Paulauskas, le Président du Parlement, assure l’intérim présidentiel jusqu’à la tenue de nouvelles élections présidentielles.

Le 27 juin 2004, pour la deuxième fois, les citoyens lituaniens élisent Valdas Adamkus Président de la République pour un mandat de 5 ans.

© 2006-2009 Chancellerie du Président de la République de Lituanie | Contacts | Merci de nous informer sur les inexactitudes